Zaw Zaw

 1966 Naissance à Yeygi dans le delta, il a 6 frères et sœurs. Son père était fonctionnaire et sa mère vendeuse. Gendre de Thein Tun (homme d’affaires proche du régime), il est aussi proche de Than Shwe et du Gen Tin Aung Myint Oo, il est l’un des hommes d’affaires les plus riches du pays. Il débute son ascension grâce à ses relations. Il construit actuellement le Novotel de 366 chambres, se dit ami «avec tout le monde».
 1988 Alors qu’il termine ses études à l’université, il participe aux manifestations contre le gouvernement et part à Singapour puis au Japon où il travaille comme serveur avant de se lancer dans le commerce de voitures. Il obtint des permis d’importation pour des véhicules vendus au marché noir. Il se marie et rentre en Birmanie continuant à vendre des voitures et de l’équipement lourd de construction.
1993 Zaw Zaw crée Max Myanmar Group of Companies, (boissons, pierres précieuses et jade, transports, construction, tourisme, huile de palme, hévéa, import export de moteurs, pièces mécaniques).
2005 En 2005, il obtient le contrat de construction de la route de Naypidaw et crée une société hôtelière à Naypidaw. Il développe ensuite une mine de jade en joint-venture avec le gouvernement, mine qui lui a rapporté en 2011 US$ 17 millions.
Max Myanmar entretient le pont de Thanlwin et touche les revenus(400 Kyats le passage/voiture).

Il lance une plantation d’hévéa dans l’Etat Mon State (2 000 hectares).
Il construit un hôtel à Chaung Tha (Hotel Max), un à Naypidaw, le Royal Kumudra Hotel.

2008 Il obtient des contrats de reconstruction après le cyclone Nargis et pour la construction de deux stades pour l’organisation de la coupe de football en 2013 (Mandalay Advanced Stadium et le gymnase de Chanmyathazi ).

 2010  En 2010, alors que le gouvernement anticipe la passation de pouvoir à un gouvernement civil et privatise les sociétés, Max Myanmar achète 12 stations d’essence et le terrain sur lequel sera construit le Novotel ainsi qu’une licence pour la création d’une banque. Ses revenus au 31 mars sont évalués à US $ 240 millions pour l’année 2012. Sans expérience en ce domaine, il obtient une licence bancaire. Les revenus nets de la banque Ayeryarwady sont passés de US $ 825 000 en 2011 à US $ 7 millions en 2012 (Source DVB Monday, 3 juin 2013).
Il dit avoir participé à des projets sociaux entre 1993 et 2012 pour US $ 2,3 millions, selon sa brochure : « As far as I know, Zaw Zaw is the best one ». Il est encore sur la liste noire des USA en raison du manque de clarté de ses affaires, d’évasion fiscale et d’allégation de violations de droits humains.
Il est Président de la Myanmar Football Federation, qu’il sponsorise  et dirige la Fédération de Tennis.
Il
 accompagne Than Shwe et sa famille en Chine en septembre et obtient le contrat de construction du port de Dawei . Il obtient (mai 2010) une licence pour la création d’une banque, l’Irrawaddy Bank.
2011  Zaw Zaw  se lance dans ce qu’il appelle le « microcrédit »  (800 millions de Kyats en 2009 et 1.6 milliard de Kyats en 2010 , au taux d’intérêt de 2% par mois, soit 24 % par an. Les fermiers doivent rembourser sur huit mois et obligatoirement acheter les graines et les engrais à la société par sa filiale, Yegyi Rice Specialist Company ; il attend l’autorisation d’étendre le projet et déboursera 2,4 milliards de Kyats soit US $ 3 millions (Source Myanmar Times, Han Oo Khin, 22 juin 2011 et The Irrawaddy, 23 juillet 2010). Selon les fermiers, si des sociétés offrent des crédits à taux réduit, elles achètent ensuite le riz à un prix inférieur à celui du marché  3 200 Kyats au lieu de 3 600 le panier).
 2013 En 2013, Max Myanmar emploie 11 000 personnes.
Il possède 31 station d’essence. (Source : DVB Monday, 3 juin 2013)