Région de Mandalay

 

La pagode Mahammuni

La pagode Mahammuni. Photo Marchés d’Asie.

Si Mandalay manque un peu de charme, c’est une ville de passage vers de nombreuses excursions : capitales anciennes ou trecks, au départ de Pyi Oo Lwin, Chaukmè ou Thipaw, ou vers le Nord. Si vous avez le temps, d’autres destinations, petits villages parfois, réservent de belles surprises.

À Natawgyi, petite ville de campagne, se trouve une forêt pétrifiée. On y fabrique avec de très belles perles utilisées par de nombreux groupes ethniques, peintes avec du lait maternel !

Près de Pyi Oo Lwin, les villages Shan ou Palaung et les cascades pour se baigner,

À Chauksé, on peut voir l’antique système d’irrigation de la région, un des premiers du pays, et la célèbre pagode aux serpents. A Bagan Thé, ce sont de vieilles pagodes encore enfouies dans les herbes hautes, et le bord du fleuve tranquille. Une coopérative de tisserands permet d’acheter  des longys en coton de très belle qualité.

Dans ce village, lorsque la saison des mangues bat son plein et que le marché n’arrive pas à écouler la production, certaines familles se lancent dans la fabrication de « Thayeh pya », des mangues plates, mises en purée et séchées sur des paniers ronds ou des cordes à linges. Si vous en voyez, goutez !

Meiktila est un marché, superbe ! On peut y voir aussi les ateliers de fabrication de savon, ceux de la teinture des fils de coton, et le superbe monastère du 14e siècle, à l’extérieur de la ville (prendre une voiture à bœufs pour faire le chemin).

À Padalin, ce sont les grottes ornées de peintures (mais l’autorisation est obligatoire et est à demander à Rangoon, au Département archéologique), le barrage, en pleine forêt, et la vie tranquille des villages….

À Hanlin (Beiktano), ce sont les reste d’une ville Pyu et des sources chaudes, aménagées à l’époque Pyu et toujours en fonctionnement…

À Monywa, ce sont les grottes ornées de peintures magnifiques…