Pyay, Meiktila

Pyay 2017

Arrivée en bus, train, bateau de Rangoon, et voiture privée.

Grande ville peu fréquentée par les touristes, Pyay a pourtant du charme, sur le bord de l’Irrawaddy. Elle concentre plusieurs excursions intéressantes, outre des pagodes et un grand marché, dont les restes de l’ancienne capitale Pyu nommée Sri Ksetra, capitale Pyu entre le 5e et le 9e siècles, à environ 8 km à l’Est de la ville. Deux stupas sont à voir : Payagyi, à 1 km environ de l’entrée de la zone archéologique, Payamar, à 100 m de l’entrée, et le musée archéologique très intéressant. Vous pouvez louer des vélos pour faire le tour des sites, voir les ruines des murailles et du palais.Myat Guest-house rénovée, 20 $ ou Pandabar Guest-house, sommaire ! 9 000 Ks avec petit-déjeuner, sympathique.

Restaurant : le marché de nuit, ou Grandma Café près de la poste.

 

Meiktila

Une petite ville, carrioles à bœufs et à cheval, peu fréquentée par les touristes. C’est aussi le lieu d’une terrible bataille de la seconde guerre mondiale, en 1945, au cours de laquelle près de 2000 soldats Japonais ont été tués. En 2013, la ville a aussi été le théâtre de violences entre musulmans t bouddhises. La ville s’est construite autour d’un lac et compte plusieurs pagodes dont une, Phaung Daw U Pagoda, en forme de bateau.

Logement au Honey Hotel, Pan Shan street, 25 $. Très vieux monastère à 5 km de la ville.
Maison de thé Gold Rain Tea Shop sur la route principale et Lecker corner.