Taungook et Ngapali

View Point

View Point. Photo C. Dutilleul

Prendre le bateau pour aller à Taungok, c’est voyager au rythme des Birmans. Le bateau part à l’heure, et s’arrête aux escales, vidant et emplissant les cales de sacs de riz ou de ciment. 

À Taungook, le port est assez éloigné de la ville. De petits tracteurs bleus attendent les touristes. S’il n’y a pas de bus pour la plage, alors, il faudra faire le choix entre les deux guest-houses dont aucune ne mérite d’être recommandée. Prendre alors le premier bus pour Thante, puis la navette.

Ngapali beach, un moment de repos bien mérité. Allez manger dans les petits restaurants le long de la plage, salade de feuilles de thé fermentées.

Logement
SMS guest-house
a fermé.
Royal beach Motel : chambres a partir de 30 dollars le meilleur rapport qualité / prix.

Restaurant
Le meilleur choix de restaurant, Golden Rose.

Excursions : Myon Myon Pya Yua, village Rakhine à une heure de marche. Village de Taun Baw, population Chin : une heure de plus de marche. Camp des elephants a eviter…

Bus Ngapali – Pathein : 14 000K.

Au marché, on trouve les longys de l’Arakan, et les plus belles tongues du pays, les belles cruches en alu que les Arakanaises tiennent sur les hanches ou posent sur leur têtes.

Pour en savoir plus :

• La nouvelle constitution
• Les privilégiés

Pour revenir de Sittwe à Taungook et Mandalay

Entre Sittwe et Taungook, trois possiblités : La Malika assure le trajet en  bateau rapide (40 dollars), départ 7 heures, arrivée 16 heures environ, mais ils peuvent être annulés pour risques météo. Reste alors les bateaux gouvernementaux 17 $ sur le pont, plus 2 500 Kyats pour une chaise longue à commander en prenant le ticket, ou 50 $ pour une cabine. Le trajet dure entre 36 heures et 48 heures, voire un peu plus, selon que le bateau est lent ou rapide.

Myon Myon Pya Yua, village Rakhine à une heure de marche, ballade facile. « Des touristes passent parfois mais on ne connait pas la raison de leur venue ; ils ne parlent pas, nous ne savons pas l’anglais. En tout cas, ils ne posent pas de questions et n’écrivent pas ».

Village de Taun Baw, population Chin : une heure de plus de marche et traversée d’une rivière à gué lorsque le pont n’est pas en état.. Population d’environ 200 habitants, bouddhistes. Ils vivent de l’agriculture : une seule récolte de paddy planté pendant la saison des pluies, puis on cultive arachides, piments, canne à sucre. Je suis la première touriste, disent–ils.