Pour faire le papier de bambou

Fabrication du papier en bambou. Photo Marchés d'Asie.

Fabrication du papier en bambou. Photo Marchés d’Asie.

Prendre du bambou de un an ; le couper en petits morceaux, le faire tremper dans un mélange de chaux et d’eau pendant trois ans.

Sortir la pâte et la mettre à bouillir soixante-douze heures puis la battre au pilon pendant 2 jours, jusqu’à ce qu’elle devienne très lisse ; rajouter de l’eau selon l’épaisseur voulue pour le papier, l’étendre sur des cadres en coton et faire sécher.

La production de papier en bambou est très répandue dans l’état Shan. A Chaukmè, c’est tout un quartier de la ville qui vit de cet artisanat, et toute la production part en Chine, sous forme de guirlandes et d’offrandes aux morts.

A Mandalay aussi, on fabrique ce papier de bambou pour un autre usage, celui des feuilles d’or que l’on applique sur les statues religieuses que l’on honore, au Rocher d’Or… Le papier, une fois séché, a une couleur jaune d’or. Il faut encore le frapper pendant plusieurs heures au pilon dans une cave chaude et humide pour le rendre résistant et parfaitement lisse, afin de ne rien perdre de la poudre d’or.