Ce qui a changé en 20 ans

  • Plastiques ! Crédit Marchés d’Asie

    Les transports, le confort des bus, leur fiabilité

  • Le prix du téléphone, et les communications en général
  • Les ponts, quasiment inexistants jusqu’à récemment. On peut maintenant aller dans l’état Chin, et éviter de grands détours.
  • La construction de centre commerciaux de luxe à Rangoon
  • Les Birmans ont maintenant des téléphones portables dont ils se servent aussi comme appareil photo. Nous, les touristes, les avons souvent pris en photo… A leur tour de nous faire figurer  sur leur album-photo !
  • La liberté de circuler, de parler,
  • L’impression de livres, de journaux
  • Le change : un seul taux pour tout le monde a remplacé les trois taux allant de 6 Ks pour 1 $ pour les généraux, à 1400 Ks pour 1 $ pour les touristes.
  • L’arrivée des motos chinoises qui ont désenclavé les régions les plus reculées, les villages…
  • L’inflation très importante, environ 6 ou 7 % par an depuis 15 ans. Si certains s’en sortent bien, tous ceux qui ont un lien avec les militaires en particulier, et qui reçoivent des gratifications (terrains, licences…), les plus pauvres ont vu encore leurs revenus chuter par le fait de l’inflation importante, et parfois, expropriés de leurs terres pour un projet.
  • La construction d’hôtels a permis d’accueillir les touristes. On peut noter que les prix des guest-houses, restaurants pour touristes ont augmenté leurs prix, sans pour autant faire de grosses rénovations.. Par contre, la Royal Guest house, le Winner Hotel à Bagan ou la Motherland Inn 2 à Rangoon ont très peu augmenté leurs prix et restent super compétitives. Linn Thar Oo par contre est passée en 10 ans de 6 $ la chambre simple à 50 en rénovant juste le restaurant et la réception.
  • La Birmanie produit du café de bonne qualité qui remplace souvent à présent le Coffemix 3 en 1…